DERNIERS AVIS

  • Combattre les violences faites aux femmes dans les outre-mer

    Les violences faites aux femmes dans le cadre de la relation conjugale coûtent chaque année 3,6 Mrd€. Une femme meurt tous les 2,7 jours sous les coups de son compagnon. Les différents territoires d’outre-mer participent de ce constat national. Au-delà d’une grande diversité de situations, les violences faites aux femmes y sont cependant plus nombreuses que dans l’Hexagone et les agressions les plus graves excèdent la moyenne. L’avis, co-construit avec les territoires concernés, fait le constat de cette prévalence des violences faites aux femmes. Il souligne la grande diversité des territoires ultramarins dont la grande majorité reste confrontée à des contextes économiques et sociaux difficiles, où le statut des femmes est parfois plus encore qu’ailleurs soumis aux stéréotypes légitimant les violences. Il propose des recommandations très concrètes et des outils pour que chaque territoire puisse s’en saisir afin de faire reculer significativement ce phénomène dont les dommages ont également des conséquences graves sur les enfants et, in fine, la société toute entière.

  • Vers une bioéconomie durable

    La bioéconomie est en plein essor. Fondée sur l’utilisation de la biomasse, elle semble porteuse d’alternatives au modèle actuel de développement car elle permet de remplacer en partie des ressources finies par des ressources renouvelables. Tous les besoins de nos sociétés modernes (alimentation, chimie, transport, énergie, construction, logement, habillement…) sont concernés. Or la bioéconomie impacte nécessairement les écosystèmes. Sa durabilité dépend de sa capacité à les préserver. Pour être reproductible par les générations futures, elle doit s’inscrire dans les limites biogéochimiques de la planète (climat, écosystèmes, biodiversité…). Alors que la France vient de se doter d’une stratégie nationale bioéconomie, des différences persistent dans l’analyse des conditions de sa durabilité. Elles nécessitent d’être examinées et précisées. Partant de ce constat, le Conseil présente ses propositions pour un déploiement écologiquement, socialement et économiquement soutenable de la bioéconomie.

  • Les PME/TPE et le financement de leur développement pour l’emploi et l’efficacité

    Les PME/TPE sont un levier important de création d’emplois. Réparties au cœur du pays, dans tous les territoires, ces plus de 2,5 millions d’entreprises sont abordées dans leur diversité. En s’intéressant à l’ensemble de leurs financements, l’avis se centre sur l’aspect principal, le couple banques/PME-TPE, pour appuyer une sélectivité des financements davantage basée sur l’efficacité globale que sur la rentabilité financière. Il cherche à répondre aux difficultés observées et aux enjeux nouveaux liés à la révolution informationnelle et numérique. Privilégiant le lien entre investissement, emploi et valeur ajoutée, l’avis préconise une nouvelle conception de l’investissement – un mix avec des dépenses de formation et de recherche – pour appuyer l’efficacité productive et la transformation numérique et écologique. Les préconisations concernent le crédit bancaire, la fiscalité, la formation à la gestion, les délais de paiement, la relation avec les banques, ou encore la BCE et la BEI.Accéder à l’avis

  • Comment mieux répondre aux besoins en matière de logements dans les territoires ?

    Nombre de ménages ne trouvent pas sur le territoire, en métropole et dans les Outre-mer, un logement de qualité adapté à leurs besoins, à leur mobilité ou à leur pouvoir d’achat. Le logement est par ailleurs un bien complexe, au carrefour de contraintes économiques, sociales, environnementales, urbanistiques et politiques, qui mobilise des politiques publiques nationales et locales. Le rôle de l’État, justifié au titre de la solidarité nationale et par l’importance du secteur comme vecteur de développement durable, d’emplois et de recettes fiscales, a évolué avec la décentralisation. Les acteurs locaux, faute d’une connaissance suffisamment précise des besoins et de l’offre de logements en quantité et qualité, anciens ou neufs, sont souvent démunis pour répondre aux besoins en logements de la population….. « 100 % bien logés ». Accéder à l’avis

  • Prix et accès aux médicaments innovants

    Les niveaux extrêmement élevés des prix récemment demandés par les industriels pour certains traitements innovants ont interpellé la communauté médicale, la société civile et l’opinion publique. Les stratégies pratiquées par plusieurs laboratoires pharmaceutiques suscitent de vives oppositions et les Français demandent plus de transparence dans la fixation des prix. Au-delà, c’est la crainte que notre pays se mette à sélectionner les bénéficiaires de ces traitements innovants qui est exprimée. Alors que l’ensemble de nos concitoyen.ne.s comme les responsables publics confirment leur attachement au principe d’accès universel aux médicaments, le CESE a entendu, à travers cet avis, explorer les voies et moyens de sauvegarder ce modèle, qui constitue un des piliers de la cohésion sociale et de l’égalité en France. Ses préconisations, qui distinguent ce qui peut être traité dans le cadre national de ce qui relève d’une régulation européenne ou internationale, visent à sauvegarder juste rémunération de l’innovation et accès de tous aux nouveaux médicaments

    Accéder à l’avis
  • L’évolution de la fonction publique et des principes qui la régissent

    Soigner les malades à l’hôpital, répondre aux demandes de particulier.ère.s ou d’entreprises dans une mairie, une préfecture ou un consulat lointain, enseigner dans une école primaire ou dans une université, collecter les impôts, participer à des opérations de maintien de l’ordre, préparer la rédaction d’un décret ou d’un arrêté : cette liste est un reflet très partiel de la diversité des missions de la fonction publique. Comme l’ensemble de la société, la fonction publique est confrontée à de profondes mutations. Les besoins d’évolution de ses domaines d’intervention, de ses principes d’organisation et de fonctionnement, constituent donc des enjeux politiques de première importance. Ces évolutions devront répondre aux attentes de la société en termes de qualité de service rendu et de capacité d’adaptation.

    Accéder à l’avis
  • Place des jeunes dans les territoires ruraux

    Le Gouvernement a saisi le CESE sur la place des jeunes dans les territoires ruraux. Par-delà leur diversité, les jeunes des espaces ruraux montrent un grand attachement à leur territoire. Ils.elles font en plus forte proportion des études courtes et à caractère professionnel que leurs homologues urbain.e.s et entrent plus tôt en moyenne sur le marché du travail. Outre les difficultés d’accès des jeunes à la mobilité et aux services, trois constats apparaissent particulièrement prégnants : les inégalités entre jeunes femmes et jeunes hommes sont marquées en milieu rural ; alors que les jeunes sont un élément déterminant pour l’avenir de ces territoires, la coordination des politiques publiques en direction de la jeunesse y semble insuffisante ; enfin, la baisse de la confiance des jeunes dans les institutions représentatives y est très prononcée.

    Accéder à l’avis
  • Réseaux sociaux numériques : comment renforcer l’engagement citoyen ?

    L’engagement citoyen est plus que jamais dans notre société un enjeu central et un facteur majeur de préservation et d’approfondissement de notre démocratie. C’est dans ce contexte que les réseaux sociaux numériques ont pris en une décennie une place spectaculaire: 56% des Français.es en sont membres. Ils constituent des outils extrêmement puissants et attractifs et offrent des potentialités remarquables pour susciter et favoriser l’engagement. Il importe toutefois de les percevoir comme des outils et de mesurer les faiblesses, les biais et les risques qui leur sont inhérents. L’avis propose de favoriser, reconnaître et valoriser l’engagement, les initiatives citoyennes et la démocratie participative via les réseaux sociaux et de donner aux socionautes des instruments, au coeur desquels l’éducation et la formation, afin de développer un usage responsable et de lutter contre les dérives de ces nouvelles technologies numériques.

    Accéder à l’avis

RSS Dernières publications Force ouvrière

  • Cheminote : Elle met sa passion du droit au service du syndicat 17 décembre 2017
    Stéphanie Daigne est secrétaire du syndicat FO Cheminots de Poitiers, créé au printemps dernier avec 24 adhésions d'un seul coup, dont la sienne qui a donné le la de ce geste collectif. - Entre Militants / Cheminots, 86 - Vienne, SNCF, FO Hebdo n°3263-3264 du 13 décembre 2017
    Evelyne Salamero
  • [Livre] Habiter la France : Arrêt sur l'image 17 décembre 2017
    En 2010, Raymond Depardon publie un ouvrage intitulé La France, l'aboutissement d'un projet qui lui tenait à cœur depuis longtemps : imprimer sur pellicule la « trace de l'homme sur le territoire », une trace qui n'existera peut-être bientôt plus. - Toute l'actualité / Idées
    Corinne Kefes
  • [Expo] Marseille : Jack London, l'appel des îles 16 décembre 2017
    Avant tout grand amoureux de la mer, Jack London (1876-1916) n'était pas seulement l'aventurier du Grand Nord : comme bien d'autres, il a été attiré par le paradis supposé des îles du Sud. - Événements culturels / 13 - Bouches-du-Rhône , FO Hebdo n°3263-3264 du 13 décembre 2017
    Michel Pourcelot
  • Plafond de la Sécurité sociale au 1er janvier 2018 : 3 311 € par mois 16 décembre 2017
    Chaque année le plafond de la Sécurité sociale est revalorisé en fonction de l'évolution des salaires, conformément aux règles prévues par le code de la Sécurité sociale (articles D. 242-17 à D. 242-19). - Toute l'actualité / Protection Sociale, Retraites, Retraite complémentaire, Sécurité sociale
    Secteur Retraites
  • [Théâtre] « Après la pluie », l'entreprise 16 décembre 2017
    Une pièce grinçante sur la vie en entreprise et ses relations de pouvoir. Molière du meilleur spectacle comique en 1999, elle est reprise au Théâtre du Vieux-Colombier, à Paris, jusqu'au 7 janvier 2018. - Toute l'actualité / Idées, Théâtre
    Michel Pourcelot

RSS Dernières publications du CESE

Notre groupe

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 10 autres abonnés

Groupe FO 

Conseil économique social et environnemental

9, place de l’Iéna 75 016 Paris.

Métro Iéna Ligne 9, ou Trocadéro ligne 6

Nous contacter : E-mail ou 01.44.43.64.46

© Groupe FO-CESE 2016.